La municipalité va-t-elle enflammer Saint-Jacques ?

Suite à l’arrêt des travaux de destruction d’un nouvel îlot du quartier Saint-Jacques ce vendredi 27 juillet, du fait de l’intervention des habitants du quartier, le collectif NOU-S PERPIGNAN qui s’est déjà exprimé, à l’instar d’autres groupes politiques, associations, personnalités et experts du patrimoine, contre le projet de « rénovation urbaine » tel qu’il est mené par la municipalité de Perpignan dans le centre ancien, dénonce avec inquiétude la stratégie de passage en force de celle-ci.

Méprisant ouvertement toutes les voix qui s’élèvent pour pointer du doigt ce qui ressemble de plus en plus à une mutilation inédite en Europe d’un quartier historique remarquable, jouant avec des populations fragiles qui ne savent pas où les pelleteuses frapperont demain, ni quel avenir on leur proposera, elle a décidé de continuer cet été son entreprise de démolition.

Ce faisant, elle risque de provoquer la réaction des populations du centre-ville, ulcérées par cette politique du fait accompli, et met en péril la tranquillité et la sécurité publique dans ces quartiers.
Si elle s’entête, la municipalité de Perpignan sera responsable devant les Perpignanais d’avoir mené avec entêtement une politique brutale, dénoncée par tous, et comptable du saccage patrimonial et social qui en résultera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *