Perpignan Méditerranée Métropole et sa « trame verte », passera-t-on enfin des paroles aux actes ?

Le collectif NOU-S PERPIGNAN a lu avec intérêt le dernier numéro de Terra Nostra, le magazine de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM). Le petit encart consacré à l’environnement, et au projet de trame verte et bleue sur le territoire de l’agglomération, a retenu son attention, alors que vient d’être publié le dernier rapport du GIEC, qui tire la sonnette d’alarme de la catastrophe climatique.

Le rapport souligne la nécessité de limiter l’extension des zones urbanisées, et de respecter, restaurer ou étendre les espaces verts et boisés pour limiter l’ampleur du réchauffement. De ce point de vue, le lancement par PMM d’une « étude d’occupation des sols » afin de mettre en place une trame verte pourrait paraître une bonne nouvelle.

Mais quel crédit donner à cette étude, alors que l’on prévoyait déjà de mettre en place cette trame verte dans le PLU de 2007. Et quel crédit donner à ce discours lénifiant, quand on observe la disparition des derniers espaces libres d’urbanisation orchestrée par ces mêmes élus. A Canet, liquidation des terrains séparant le village de la plage. A Perpignan, urbanisation complète de l’espace compris sur tout la ceinture sud, de Technosud aux routes de Toulouges et de Thuir, et notamment autour du Serrat d’en Vaquer qui devait être un point fort de la trame verte de 2007. A Pollestre, création d’une nouvelle zone commerciale à 200m de celle déjà immense de Porte D’Espagne. A Villeneuve-de-la Raho, urbanisation de la route de Montescot, en attendant celle du Mas Palegry grâce à l’opération immobilière du golf. La liste est trop longue pour être continuée.

Il est évident que ce discours de façade masque l’incapacité de nos élus à prendre la mesure des problèmes environnementaux. NOU-S PERPIGNAN veut les affronter avec détermination et proposera des solutions pour faire avancer notre ville et son agglomération vers une indispensable transition écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *