Arrêtons le massacre du patrimoine perpignanais !

Travaux à Orle
Travaux à Orle

Suivant une tradition bien établie depuis l’ère Alduy, mais faisant preuve d’un acharnement plus méthodique, la municipalité de Jean-Marc Pujol massacre le patrimoine perpignanais. En moins de trois ans 82 immeubles ont été abattus en centre ancien, dont l’ancien presbytère, bâtiment emblématique de l’architecture roussillonnaise du début du 20e siècle, et d’autres démolitions menacent encore.

Et cette liste désolante pourra désormais être allongée à la périphérie de la ville. Le site d’Orle, sur la route de Toulouges, correspond à un village du Moyen Âge où des sondages archéologiques ont montré l’existence de tombes remontant au IXe siècle, et les traces d’un village fortifié ayant appartenu aux templiers. Il vient d’être dévasté par un promoteur peu précautionneux, sans que la mairie ne pense à la protéger, ni ne trouve rien à redire.

Une politique municipale moderne ne peut pas être une politique qui détruit le patrimoine parce qu’elle le considère comme un problème ou une gêne. C’est au contraire une politique qui protège le patrimoine pour en faire un symbole de cohésion, de reconnaissance, de fierté pour la ville. Un lien avec notre passé, qui nous permette d’imaginer un futur commun. Car le patrimoine d’une ville est un bien commun de ses habitants.

NOU-S PERPIGNAN appelle toutes les personnes qui sont révoltées par cette destruction de notre patrimoine à se rassembler sur le site d’Orle pour demander à ce que cesse le massacre. Rendez-vous est donné samedi 27 octobre à 10h devant la chocolaterie Cémoi, 2980 avenue Julien Panchot. Ligne de bus 12 et 23, arrêt Chocolaterie.


Afficher une carte plus grande

Plus d’information :
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-%C3%89tienne_d%27Orla
http://aspahr.ouvaton.org/2018/10/12/destruction-du-cimetiere-et-du-village-medieval-dorle-a-perpignan-route-de-toulouges-communique-de-presse-commun-avec-lassociation-archeologique-des-pyrenees-orientales-aapo/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *