En réponse à votre réponse à propos de la loi sur les enseignes lumineuses

Cher Jean-Marc Pujol, le collectif NOU-S PERPIGNAN vous remercie d’avoir répondu à ses alertes concernent la pollution lumineuse dans notre ville. Mais nous ne pouvons pas nous satisfaire de votre réponse.

Les faits sont là. La loi, qu’il vous appartient de faire appliquer, impose que les enseignes lumineuses, les éclairages décoratifs et les intérieurs de vitrines, soient éteints entre 1 h et 6 h du matin. Elle n’est pas appliquée à Perpignan. La pollution lumineuse est un danger avéré pour notre environnement. Elle est facile à combattre. Rien n’est fait en ce sens à Perpignan.

Nous saluons vos préoccupations en ce qui concerne les luminaires. Vous changez effectivement des ampoules et des ballasts, car grâce à l’action des écologistes le gaspillage scandaleux des anciennes ampoules a été interdit. Mais NOU-S attendons de votre part une vraie réponse, et une action véritable, concernant l’application de la loi sur la pollution lumineuse. Et nous ne voyons pas ce qui est « complexe » là-dedans. Il suffit de mandater la police municipale… Et peut-être pourriez-vous prendre vous-même un véhicule et vous promener à 1 heure du matin, comme nous l’avons fait, en suivant la liste que nous vous avons fournie. Nous tenons à votre disposition les photos prises lors de nos sorties nocturnes, en guise de preuves supplémentaires, pour vous éviter cette fatigue.

NOU-S avons conscience que cette loi a un coût pour les entreprises, encore qu’il faille le comparer aux économies d’électricité réalisées. Mais nous avons constaté que les grands groupes respectaient moins la loi que les petites entreprises locales Rien d’impossible donc.

Par ailleurs, afin de participer à la lutte pour les économies d’énergie, dites-nous pourquoi des ronds-points dans bon nombre de quartiers en construction sont inondés de lumière, de même les rues des zones commerciales de Perpignan sont éclairées sans qu’il n’y passe ni voitures ni piétons ? Les enseignes et les éclairages publics pourraient s’y éteindre sans aucune nuisance pour les habitants.

Encore un petit effort M. le maire, et NOU-S PERPIGNAN sera prêt à aller vérifier que vous avez fait les gestes qui vous incombent pour épargner la bourse de Perpignanais et notre planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *