Forum#1 – Démocratie locale – Retour sur l’atelier ‘La démocratie à l’échelle des quartiers’

Quels rôles pour les associations et les conseils de quartier ?

Une vingtaine de participant·es s’est présentée à cet atelier qui s’est déroulé en deux temps, sur fond de deux questions. Chacun·e était invité·e à répondre de manière individuelle dans un premier temps pour déboucher sur un échange d’idée et un débat dans un deuxième temps.

Question 1 : Comment se faire entendre dans son quartier ?

L’axe des actions individuelles :

  • Soutien à des actions proposées par les quartiers (ex : remise en culture de friche )
  • Solliciter le conseil citoyen
  • Écrire un courrier à la mairie de quartier
  • Se présenter à la marie de quartier
  • Démarcher les centres sociaux
  • Faire des photos de situations qui dysfonctionnent ( ex : trous dans la chaussée ) et les expédier à la mairie pour demander une intervention des services municipaux

L’axe des actions collectives :

  • Participer à des pétitions ( rapport de force )
  • Solliciter les conseillers généraux directement ( courrier , demande de rendez vous …)
  • Se présenter en qualité de parents d’élèves dans les écoles

Constat partagé que ces actions sont peu opérantes …

Question 2 : Pour davantage se faire entendre Il FAUDRAIT …

– Améliorer et faire fonctionner ce qui existe déjà ( faire fonctionner les institutions telles que les conseils de quartiers pour qu’ils soient de vrais lieux de démocratie , instaurer une régularité dans les rendez vous , faire remonter les idées en conseil municipal, multiplier les éducateurs de rue …)

– Être solidaires dans nos luttes ( ex : se rallier aux grèves enseignantes ou de la poste …) et mener des actions coordonnées entre riverains.

– Créer du lien en instaurant des lieux de débats et de convivialité : repas citoyens, créer des maisons populaires

– Bousculer l’existant en créant du nouveau : commission locale des services locaux , permettre la possibilité d’interpeller le conseil municipal avec réponse obligatoire , créer une plateforme d’expression citoyenne et un mur d’affichage des demandes …

– Surfer sur la créativité des citoyen·nes : spectacles pour interpeller et mettre en scène les problématiques des habitants et les solutions .

Conclusion : c’est possible et ça se fait !

UNE QUESTION DE VOLONTÉ POLITIQUE AVANT TOUT !

L’expérience de Saillans dans la Drôme

Les propositions de l’Archipel Citoyen à Toulouse

Création de lieux d’échanges, vivants et dynamiques / Consultation systématique des habitant·es / Outils de participation …. en avant pour une véritable participation citoyenne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *