NOU-S PERPIGNAN. Pour quoi faire ?

NOU-S PERPIGNAN s’est constitué pour offrir un projet démocratique, solidaire et écologique pour Perpignan et son agglomération. Ce projet est une urgence parce que notre ville menace de se transformer en Cité de la peur. Une ville sans dynamisme économique, au lien social anémié, rongée par l’économie souterraine, dont le mal être ne sert que des politiques réactionnaires qui enfoncent un peu plus la ville.

Pour briser ce cercle vicieux, il faut changer profondément les objectifs et le fonctionnement de la municipalité. La municipalité d’une ville qui souffre, comme Perpignan aujourd’hui, doit avant tout protéger et accompagner ses habitants. Les protéger, c’est leur garantir un cadre de vie sain et agréable. Il faut cesser de bétonner les derniers espaces verts à la périphérie de la ville, pour en garantir la jouissance à tous. Il faut soigner l’espace public, des trottoirs aux places, en assurer la propreté et la sécurité pour en faire un lieu de confiance et de convivialité.

Accompagner les Perpignanais, c’est faire en sorte que toutes les initiatives de la municipalité soient prises en pensant à leurs problèmes, et à l’avenir de leurs enfants. Les aménagements urbains doivent être faits avec et pour les habitants des quartiers, pour qu’ils y vivent mieux. La politique de la jeunesse et de la culture doivent devenir des priorités.

Quant au fonctionnement de la municipalité, il ne peut plus être celui d’un petit groupe, rendu sourd à la critique par plus d’un demi-siècle de pouvoir, qui agit à sa guise face à une population résignée. L’hôtel de ville, comme les mairies de quartiers, doivent s’ouvrir aux habitants et les élus descendre dans la rue. Les « concertations » caricaturales d’aujourd’hui doivent laisser place à la participation régulière et effective des citoyens dans les prises de décisions qui les concernent.

C’est ce changement dans le gouvernement de la ville qui sonnera la renaissance de Perpignan. Notre ville, dont l’image est ternie au-dehors par sa réputation de pauvreté, de saleté, et de clientélisme, peut devenir un modèle de dynamisme démocratique et social, de transition écologique vers le monde de demain. Une ville dont on parle positivement, et qu’on observe avec intérêt. Une ville dont ses habitants pourront être fiers. Une ville où il fera bon vivre à nouveau.
NOU-S PERPIGNAN appelle tous ceux qui reconnaissent l’urgence de cette transformation à travailler ensemble pour offrir un futur de progrès à notre ville.